Bistro n’Home

 

Après une semaine plus que chargée, je me pose enfin.

Un dimanche bien mérité (comme tous les dimanches d’ailleurs). L’envie est grande d’écrire et de partager. Comme quelque chose qui m’avait manqué. Je me sens l’âme à coucher par écrit mes aventures. L’envie de faire galoper les mots sur l’écran et de pianoter sur le clavier me démangent.

J’ai vieilli! Brutalement, comme chaque année je prends 364 jours dans la face en un soir. 29. Le dernier anniversaire avant la dizaine supérieur. Pas de bougie cette année (faut dire que sur le flan, ça aurait eu du mal à tenir!). Un goût différent des autres années…

Un goût de trop plein. Entre joie et excitation certes, mais entre devoirs et obligations incessantes également. Pour tout dire c’est à peine si j’ai eu le temps de fêter mon anniversaire cette année. Entre le flan de la fête des mères qui fut mon gâteau et le travail jusque 23h30 le jour même, j’ai patiemment attendu mercredi soir pour enfin prendre le temps de savourer cette avancée certaine dans l’âge mur (bien que je me sente aussi établie qu’une post adolescente de 20 ans).

Et là encore, l’aventure fut à la hauteur des jours précédents. Mon cher et tendre (il est adorable tout de même) avait réservé dans la plus grande discrétion (ou presque, il s’était tout de même assuré que dans mon emploi de ministre, j’étais bien libre en ce mercredi soir!) un restaurant. Rif. Raf. Rouf. Je termine de donner cours. HOP. HOP. HOP. Je tente de me faire une tête. Je camouffle mes cernes noirs (je constate mes rides d’expression qui semblent de plus en plus marquée… je pense même que de nouvelles sont apparues!), je choisis la jupe, la blouse et la veste, impossible de mettre la main sur mes sandales, tant pis je sors avec ces machins qui ne ressemblent plus à rien mais au moins je suis prette à sauter dans la voiture. On arrive au restaurant. Chouette. Il a choisi une adresse qui avait su attiser ma curiosité depuis quelques temps. Jamais testée donc. On entre. Il n’y a personne. On s’avance timidement… Non. Personne ne nous a prévenu. Non. On ne savait pas qu’il y avait un souci d’électricité. Impossible de faire fonctionner les fours… « Désolée, Nous avons pourtant prévenu tout le monde ». Ah, ben non, pas nous en tout cas! Super. Ben, on va chercher autre chose. Merci.

Après avoir traversé la ville à la recherche de la perle rare qui saurait titiller notre curiosité. Révélation: Bistro n’Home. Bistro n’Home? Pourquoi pas? Oui. Allez, on y va! On s’installe. Une longue et fine pièce. Une dizaine de tables et une unique serveuse radieuse et fort sympathique. Un menu qui nous ravit, plusieurs formules toutes plus enthousiasmantes les unes que les autres. Nous tranchons et optons pour le centre raisonnable pour l’estomac et le portefeuille. Menu 4 services pour 40€. Deux entrées (au choix parmi les entrées chaudes et froides), plat et dessert. Une bouteille de vin pour deux: un Collioure (syrah et grenache) à 30€, subtile et calibré.

Les photos vont suivre, c’est promis. Mais avant de vous laisser découvrir nos assiettes. Je vous propose le menu. Il ne restera plus très longtemps à la carte, le 24 mai, mercredi donc, le nouveau menu sera proposé (et je peux déjà vous dire qu’il me fait envie)… mais ça peut donner une bon aperçu. Attention les papilles…

 

Menu jusqu’au 24 mai


Menu 2 services à 30€ (entrée plat)

Menu 3 services à 35€ (entrée plat dessert OU deux entrées plat)

Menu 4 services à 40€ (deux entrées plat dessert)

Menu 7 services à 60€ ou 80€ avec forfait vins
(selon carte et suggestions du Chef)

ENTREES FROIDES

Carpaccio de bœuf
mayonnaise à la truffe noire, roquette, copeaux de vieux pecorino.

Vitello tonnato cuisson basse température
mayonnaise au thon, gros câpres, olives Taggiasche.

Saumon fumé « maison »
crème légère au wasabi, huile d’olive extra vierge au citron vert.

ENTREES CHAUDES

Risotto aux champignons des bois
croquant de parmesan.

Croquant de parmesan
mesclun de salade, tomates confites.

Brochette de Saint Jaques sur nid d’épinards
bruschetta, sauce à la bière Curtius et fève Tonca.

PLATS

Tagliata de bœuf à la truffe noire
roquette et copeaux de parmesan.

Côtes d’agneau grillées
légumes à la provençale, pomme au four, jus aux herbes fraîches.

Mi cuit de thon rouge
sauce au soja, chips de vitelotte, caponata à la sicilienne.

Volaille cuisson basse température
sauce aux morilles, purée de pomme de terre à la truffe noire.

DESSERTS

Le Tiramisu à l’ascolane.

L’incontournable Paris-Brest.

L’assortiment de fromages de chez « Le bonheur est d@ns le Pré ».


 

Et voici les quelques images… dans l’ordre!

Saumon fumé « maison » crème légère au wasabi, huile d’olive extra vierge au citron vert.
Brochette de Saint Jaques sur nid d’épinards bruschetta, sauce à la bière Curtius et fève Tonca.

 

Tagliata de bœuf à la truffe noire, roquette et copeaux de parmesan.

 

 

Mon dessert… Le Tiramisu à l’ascolane.
Et celui de l’amoureux… Un Paris-Brest comme je n’en avais jamais gouté!

 

 

 

 

 

!!!!! Attention !!!!! la suite est annoncée.

Menu à partir du 24 mai


ENTREES FROIDES

Tartare de thon rouge aux herbes fraîches
graines de sésame noir, guacamole.

Carpaccio de bœuf
mayonnaise à la truffe noire, roquette, copeaux de parmesan.

Mozzarella burratina
légumes grillés, chips de parmesan.

ENTREES CHAUDES

Risotto aux Saint-Jaques et guanciale
petits pois, et tomates fraîches.

Croquette de homard  »maison » et salade.

Duo d’asperges à l’italienne
jambon de Parme, mozzarella,
gratiné au parmesan.

PLATS

Filet de rougets en croûte de chorizo, tomates fraîches aux herbes, et pommes nature.

Tagliolini à la truffe noire et champignons shiitake
copeaux de vieux parmesan.

Tagliata de bœuf à la truffe noire
parmesan, roquette, et pomme de terre au four.

Côtes de cochon saumurées
gambas, légumes croquants, sauce au soja, kroupouk.

DESSERTS

Tarte au citron meringuée.

Mousse au chocolat, et sa garniture de fruits.

Assortiment de fromages de chez « Le bonheur est d@ns le Pré ».

 

Où avais-je les idées? Je vous mets les infos pratiques. C’est tout de même mieux 🙂

Réservations au 04 221 39 74

Adresse: Rue hors château 62 à 4000 Liège

Ah, oui leur page Facebook aussi, elle est tenue à jour ce qui est plutôt pratique et les nouveaux menus sont toujours annoncés.

Parole de Pêche        

Archives

3 Comments

  1. 23 mai 2017
    Reply

    Je viens de découvrir ton blog grâce à ton abonnement à mon compte instagram à 2 heures du matin! Et quelle belle découverte qu’est ce blog! D’ailleurs je suis, outré de ne pas trouver ta newsletter pour ne rater aucun de tes prochains articles pendant que je rattrape tes anciennes écritures, bien que j’ai activé les notifications instagram pour ne rien rater! Je pense me réserver une petite table dans ce joli resto!

    • peche-hauton
      4 juin 2017
      Reply

      Un énoooooorme merci! Les doux mots font toujours plaisir et mettent du soleil là où il en faut !

      • peche-hauton
        4 juin 2017
        Reply

        Pas bête, je me penche sur la chose,trèèèèèès prochainement! (Je l’avais presque oubliée en fait!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.