Baby’s life PART I

Hello,

Ici, le confinement suit son cours… Nous aurions dû profiter de ma dernière semaine de congé parentale pour se prélasser au bord de la plage à Ibiza. Et, puisqu’il nous est impossible d’y être… J’ai décidé que cette semaine nous vivrons au rythme de l’Ile, cocktail et tenues compris! Olé!

Je suis donc toujours en congé et je vais en profiter pour vous concocter un petit article: « essentiels 3 mois et même 6!! »

#STAYATHOME

Pour ce premier article je vous embarque dans le quotidien de bébé lorsque nous sommes à la maison (doux moments incontournables lorsqu’on est en confinement depuis un mois avec un bébé de 4 mois)

Nourrir baby

Zadig est uniquement nourrit au sein (je tire tout de même mon lait puisqu’il reste « bon » jusqu’à 6 mois après congélation à -18°, je fais des stock pour le après confinement et retour à la vie de folie)

Et puisque jusqu’à 6 mois, il n’a pas besoin de complément la seule chose dont j’ai besoin: un tire-lait

 

J’adore ça! Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à tenir ce petit être dans mes bras pour le nourrir. On rit, on joue, on s’endort, on papote, on s’écoute, … c’est juste incroyablement plaisant.

C’est super méga hyper pratique, aussi! Je n’ai jamais besoin de quoi que ce soit où que nous allions, j’ai toujours de quoi le nourrir, partout et tout de suite, c’est franchement la chose la plus confortable avec un bébé. Je ne m’inquiète jamais de savoir combien de temps on part, ni si je saurai trouver de quoi réchauffer un biberon. C’est bien simple, avant confinement nous sommes allés en répétitions, voir des spectacles, nous promener en ville et en nature, au resto et même plusieurs fois, chez des amis, aux rendez-vous médicaux pour lui, pour moi.

Outre, le côté super pratique de la chose, les bienfaits de l’allaitement sont innombrables: anticorps (mon bébé n’a encore rien chopé), prévention des allergies, lactation adaptée en fonction des maux et marques de l’enfant, développement de l’autonomie et gestion de sa faim,… bref, l’allaiter c’est un peu lui donner de la potion magique.

Peut-être un deuxième petit achat…. surtout lorsque bébé passe ses nuits: les coussinets lavables (Avent les vent par 6 pour 13 euros). Et, si la congestion nocturne vous est insupportable, l’acquisition de thermocompresses peut vous faciliter la vie (toujours chez Avent, 20 euros), mais honnêtement des gants de toilettes passés sous l’eau chaude ou directement le passage sous le pommeau de douche, suffisent

Siesta

J’aime que bébéchou ne fasse pas la sieste là où il passera la nuit. Je ne suis pas du tout du genre psychorigide sur la sieste, quand il a besoin de dormir je le voit! et il s’effondre soit après avoir demandé à téter, soit en jouant, soit après un câlin réclamé (j’avoue cet enfant est plutôt facile à décrypter)… quoi qu’il arrive et où qu’il se soit endormi je le glisse aussi délicatement que possible dans son couffin ou dans le n’est (voir dans le n’est posé dans le couffin)

voici quelques liens ici, ici, ici ou ici

Mon nest, c’est la petite coquetterie parfaite qui a servi partout cet hiver: dans la nacelle, dans le couffin, sur le canapé, sur son tapis de jeu…

pour rendre le tout chaud, douillet et confortable… un joli tetra, une couverture légère et une plus chaude pour les jours plus froids (de façon générale les petites couvertures c’est bien d’en avoir deux, trois. ça se sali et vous en avez toujours une avec vous (sac de maternité, salon, espace de jeu,…) On en vent partout mais je vous mets les miennes.

 

Et les jolis tétras (il n’en faut pas mille!)

 

La nuit

On a vécu quelque chose de particulier, Zadig passait ses nuits des la deuxième nuit à la maternité (on s’est un peu fait remonter les bretelles. Et nous avons dû le réveiller toutes les deux heures… sans succès. Impossible de le réveiller. On a péniblement essayer toutes les trois heures et on a tenu comme ça jusqu’à ses 3 semaines, réveil enclenché avant de lâcher du leste et de le laisser se réveiller de lui-même puisqu’il prenait largement assez de poids.)

Donc le premier mois, il dormait entre nous, dans le lit parental, dans son réducteur de lit

 

et dans sa gigoteuse. Nous étions en hiver, et rares sont celles avec des manches. Mais chez Bemini, marques belge 🙂 , nous avons trouvé notre bonheur.

 

 

 

Ensuite, nous n’avion pas fait les frais d’un berceau, mais nous souhaitions le garder encore prêt de nous, par facilité puisqu’il ne passait pas encore ses nuits et que je l’allaitais. Zadig n’a jamais eu de soucis pour s’endormir ou rester endormi. Dormir d’office avec lui ne nous semblait pas indispensable. Il a donc dormi dans la nacelle de sa poussette à côté du lit jusqu’à ses quatre mois… à savoir que depuis ses trois mois il passait des nuits complètes (21h – 7h)

Ensuite nous avons tenté de le mettre dans sa chambre. Et, là encore, nous n’avons rencontré aucun obstacle. Il a directement passé là nuit. Il se réveille chaque matin calmement, en rigolant et sans pleurs. Lorsque je l’entend et que je sais qu’il ne me permettra plus de me rendormir, je vais le chercher, il m’accueille toujours avec un énorme sourire et nous partons pour la tétée du réveil, en toute simplicité.

Il a dormi trois semaines encore avec son réducteur de lit, puis je suis passé au coussin adapté pour limiter les céphalies.

Dans l’absolu, deux gigoteuses par tailles, histoire de limiter les machines à tout va. Pour éviter de casser la tire-lire, j’achète une neuve et une d’occasion sur vinted (j’ai déniché une légère numéro 74 pour 8 euros, j’étais contente!)

Chez nobodinoz, il y en a trois catégories différentes: hiver, mi-saison et été, toutes les trois canons et chaque fois disponibles dans chaque tissus.

 

Et il y a celles de chez Moumout!

 

 

 

Une veilleuse nattou super pratique et qui peut être glissée dans le lit du baby sans crainte

et pour l’hôpital mais aussi pour changer baby quand il vaut mieux le changer la nuit, nous avions acheter celle-ci chez Ikea (MAIS ACTUELLEMENT INDISPONIBLE)

Le change

On a craque pour les couches Joone, enfin surtout moi! Zadig joue beaucoup avec mais je ne suis pas certaine que ce soit parce que la composition l’enchante. Mais peut-importe pour 5€ en plus des pampres pure, j’ai la livraison mensuelle à la maison. Si j’ai besoin de lignettes, je change la formule de l’abonnement et pour 5€ j’ai ce qu’il faut par mois.

J’utilise des cotons lavables ET des cotons jetables et du liniment ( Saforelle, Uriage, Musela,… en pharmacie) pour la toilettes des fesses et si rougueurs il y a: rien ne vaut l’inotiol ( en pharmacie) qui ne coute rien et marche du tonnerre.

Le bain!

Avec Papa ancien nageur de water polo et maman ancienne nageuse synchro, le bain, chez nous, c’est l’éclate!

Coté lavage la gamme Baby Pure de Louis Widmer c’est devant toutes ma préférée. Sans parfum, sans fragrance, sans trucs bizarres aux noms horribles, à l’odeur délicate et naturelle mais exquise le savon et shampoing et l’huile de soin et de massage sont nos chouchous du quotidien. (Disponibles dans toutes les pharmacies)

(Pour le voyage j’ai opté pour la trousse de miniature de chez Joone, parfaite!)

Le bain, c’est l’activité jeu quotidienne, nous voulions des jouets pour le plus jeune âge, durable et surtout qu’il puisse rapidement manipuler seul. Et bingo! Lilliputiens, la marque belge, a tapé dans le mil, Zadig joue tout seul ou avec nous. La gamme est large et s’adapte vraiment dès 3 mois. (Avant,c’était surtout nous qui nous amusions plus que lui avec, j’aurais dû penser à nous filmer)

Pour l’instant on le laisse dans la petite baignoire, mais sans siège (on est plutôt fan de liberté motrice chez nous) et honnêtement il tient tout seul (mais faut rester à côté tout de même, hein!) depuis ses 4 mois et demi. L’idée est de rapidement passer à la grande baignoire et la douche (avec nous).

Bien sûr il vous faudra essayer cette enfant. Les capes de bain c’est pratique et ça peuêt être franchement mignon. Chez Bemini elles sont bien grandes et ce sont clairement les plus douces.Chez Nobodinoz et Numéro 74, comme toujours ce sont les plus jolies… à vous de choisir!

Soin

  • Sérum physiologique
  • Perdolan (au cas où, utile après vaccin et en cas de fièvre)
  • la trousse babymoov est très pratique et complète
  • D CURE ( 12 gouttes/jour)
  • ORS (en cas de diarrhée, maintenant pour un bébé allaité la différence est… invisible, continuer de l’allaiter pour le garder hydrater)
  • cotons tiges (cordon, et contour oreilles)

Le jeu, la découverte

Pas de parc!

Un tapis, lui permettant d’évoluer à son rythme et en toute liberté., Au départ un tapis rond, carré, rectangle, au choix fera l’affaire, mais, pour y être confronté maintenant que monsieur Zadig se retourne et avance par roule-bouli depuis quinze jours… prévoyez des tapis empilables, des grandes dalles en mouse (les mêmes que celles que nous avions gamin, de toutes les couleurs avec des chiffres et des lettres. C’est moche mais pratique. J’ai trouvé une marque sympa… mais fautas avoir peur de dépenser)…

Le mieux, après prospection (cet avis peut encore être revisité), c’est d’acheter des petits matelas, qui pourront vous servir plus tard pour la sieste au sol ou a empiler pour la lecture ou encore pour les laisser construire des châteaux forts incroyables zu milieu du salon (qu’est-ce que j’adorais ça!) Pour ce faire, si vous voulez allier déco, pratique et durabilité ceux de chez Nobodinoz sont top!

Ce qu’on a vraiment utilisé pour jouer: 0-6 mois

  • un arche de jeux
  • un cube d’éveil
  • un livre souple et lavable
  • un anneau de dentition en bois (il y en a un à mettre au frigo dans la trousse de soin)
  • un « hochet »
  • un baton de pluie
  • une peluche d’eveil
  • un ballon sensation
  • une table verticale d’activité (je n’ai pas de référence, j’utilise la Fisher Price de mon jeune âge, j’ai regardé sur leur site, mais elle ne semble plus exister, c’est bête parce que depuis très tôt il est intrigué et se surprend lui-même)
  • une boite à musique

De façon générale, chez Little dutch, il y a plein de jolis jouets en bois pas cher du tout.

Pout les tout-petits, Sophie la girafe, en caoutchouc écologique c’est super.

Lilliputiens pour les couleurs et les familles de personnages.

Liewood, c’est beau mais c’est un peu plus cher.

Moulin ROTY, c’est plein de poésie et de couleurs douces.

Les petits plus

  • Les bandants bavoirs ( le pied!)
  • Les tétras (aux quatre coins de la maison)
  • Une combi pilote (ou deux, si l’hiver est long)
  • Une paire de lunettes de soleil! (ça parait évident mais j’y avais pas pensé)
  • Un super sac à langer (pour penser un peu à nous, quand on ne sera plus confinés)
  • Une poussette + un maxi-cosy
  • Un transat (pour la digestion et les moments où vous devez vraiment déposer bébé et le quitter des yeux)
  • Un coussin d’allaitement (normalement vous l’avez acheté pendant la grossesse histoire de soulager vos nuits. ça sert à tout: rempart dans le lit, le mettre en position assise quand il veut changer de position mais qu’il est trop petit pour le faire seul, coussin de digestion,… laissez libre cours à vos besoins, il vous sera utile)

 

On se retrouve bientôt?

Parole de Pêche.

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.