La saison théâtrale est avancée

La saison théâtrale est avancée

Un peu de papote, ça faisait longtemps! Plein plein plein de choses en tête et sur le coeur. Une rentrée déjà bien digérée. Surtout bien avalée, pour la digestion on repassera plus tard. Une fin de saison théâtrale qui s’annonce bien remplie et qui promet son lot d’émotions.

Intention Previously

Après une année de folies, comme toutes les autres, je sais, mais après une année de folies quand même, il était grand temps de partir en vacances. Nous sommes donc partis en vacances. Papa, Maman, l’amoureux, le Range Rover et moi, direction la Croatie pour un road trip aux paysages à couper le souffle. Bon, je crois que je vais passer fort vite sur ce chapitre qui fut certes éblouissant mais rude émotionnellement. La vie en famille quand tu passes la trentaine ça fait rêver mais dans les faits ça fait mal. N’empêche vous aurez droit à un super article mais bon la c’est pas trop le moment: je suppose que vous commencez plutôt à rêver escapade hivernale que cascades et mer. Donc, l’article sur la Croatie et ses trésors, c’est pour plus tard.

En avril dernier, le 25, je m’endettais pour les 30 prochaines années… Là, on va dire que vous êtes à jour, car nous sommes à J moins un de la date limite du début des travaux, et l’entrepreneur semble même vouloir dépasser cette date limite. Nous serons fixés demain, si il ne pointe pas le bout de son nez, ben c’est que le chantier aura déjà, au moins, un jour de retard.

Coté théâtre, nous sommes donc bien partis à Avignon, une semaine de folie (oui encore), entre bonheur, joie et fatigue, mais une expérience qui fait plaisir. On remet ça l’an prochain et l’année suivante on projette de partir tout le festival. Mais bon, pour ça, va falloir activer les réseaux promotionnels… Mais j’ai aussi réalisé que le théâtre, comme tout le reste, ne pouvait pas faire mon bonheur si la convenance devait dépasser l’esthétique et les choix créatifs. Et que faire comme tout le monde parce que c’est vendeur, parce que c’est ça qui marche et blabla ne fonctionnerait jamais avec moi, quelque soit le terrain d’exploitation. A contre courant, et alors?

Mise à jour et envol jusqu’à Noel

Je suis enrhumée comme un vieux dinosaure. Voilà dix jours que ça coule et que ça ne semble pas vouloir s’arrêter. Mais les heures tournent, les projets avancent et je n’ai pas vraiment le temps de me plaindre. Ouf! C’eut été insupportable!

Vendredi je lancerai le coup d’envoi de notre nouvelle création: Comédies! Trois comédies de Tchekhov, à la sauce ANGES HANTES… du rire, oui, et même un peu de sensibilité, si, si! 

un spectacle que nous aurons le plaisir de jouer dans notre petit théâtre préféré pour 5 dates que nous espérons envolées.

 

En novembre, on s’attaque à Laurent Gaudé, auteur français à la plume acide et tranchée. Le tigre bleu de l’Euphrate Plus sombre, plus noir. Alexandre le Grand prend la parole dans un dernier râle face à la mort. En cette période d’Halloween, une scène sanglante et impérieuse arrachera à la nuit ses dernières craintes. Oui, les monstres ça existe! En tout cas, ça a exister et l’Histoire en est remplie.

Mi-novembre, On changera radicalement, on vire à 180 degré et hop, on saute à pieds joints dans une comédie anglaise contemporaine pleine de charme et de délicatesse.

Le pitch?

Doris est horrible. Doris est geniale. Doris est mordante. Doris est unique. Doris est Doris. Doris est critique.
Une comédie satirique et cruellement piquante. Dorris Wallis dégomme et gomme de sa plume acérée les artistes people, servie par une suite farfelue en pâmoison, elle piétinera tout et tout le monde sans aucun scrupule…
Qui pourra l’arrêter ?

 

On respire une semaine et on attaque avec l’histoire de Scrooge et notre adaptation de Dickens Un Conte de Noel

Et ces sur ces douces annonces que je vais vous laisser et vous souhaitez une excellente soirée.

 

Parole de Peche

 

 

Archives

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.