L’air de rien…

Rien que le nom m’inspire!

Pour l’anniversaire de la Mamounette d’amour (le 29 janvier), nous avions décidé de lui offrir un moment avec nous :-), un moment privilégié pendant lequel elle n’aurait rien n’a faire si ce n’est se laisser porter par la soirée et les saveurs servies. Vous l’aurez compris, on l’enmenait au restaurant!

Mais attention, emmener la Mamounette au restaurant est loin d’être une tâche facile, c’est un terrain miné sur lequel nombreux ont été ceux qui se sont brûlés les ailes. Rien que ça!

La Mamounette, créature unique et charmante, cuisine comme personne, et vous fait voyager de saveur en saveur en mettant des complexes, sans rancune, à n’importe quel restaurant « sympathique ». Triste est votre mine devant une tarte au citron meringué, un tiramisu ou même un sabayon, lorsque vous vous êtes attablés chez Mamounette!!! Et Mamounette, consciente de ces talents est devenue, le temps n’aide rien, de plus en plus pointilleuse lorsqu’elle ne tient pas les marmites, et les sorties au restaurant sont peu à peu devenues délicates…

Donc, on avait mis les petits sous dans le grand portefeuille vide de cette fin janvier épuisé par les fêtes encore toutes fraiches, et cinq mois plus tard, nous voici enfin de sortie.

L’air de rien…

Après avoir observé les menus de mois en mois, et veillé à l’excellence des commentaires, nous avons décidé de nous lancer. Et après, un long combat avec nos agendas, date fut arrêtée et réservation prise. Le 25 mai! Ouf!

L’air de rien…

Une minuscule adresse cachée à Fontin, près d’Esneux, un menu sept services à 80€ et une sélection de vin à 45€.

Nous sommes arrivés avec la seule prétention de réussir cette soirée. L’accueil fut chaleureux et détendu, l’intimité de cette pièce rectangulaire aux dix tables nous surpris un temps, et très vite nous décidâmes de nous en accomoder, plutôt naturellement.

Je pense que notre venue a dû en perturber plus d’un et que nous avons sans doute rit et parler un peu plus fort que le lieu n’en a l’habitude, mais qu’importe, je pense que personne ne nous en a tenu rigueur.

Après un démarrage en bulles, nous optons pour le sélection de vin, et quelle sélection! Beaucoup de blanc, puisque le poisson dominait le menu (je préfère le rouge), mais ces blancs venant tour à tour des quatre coins du globe était subtils et en parfaite adéquation avec les plats. Un peu trop, pour moi, sans doute, l’envie de les gouter à nouveau était tentante, mais je n’eus su alors tenir la longueur. 7 vins différents, en plus de l’apéritif, pour mon metre 50 et mes 45 kilos, j’ai dû m’accrocher! Les deux vins rouges qui bouclèrent le repas, étaient juste comme je les aime. Pas fruité. Epicés. Rond. Savoureux. Je fut heureuse en vins!

Les plats! Je ne vous en dirai pas trop. En trois mots? Savoureux. Délicat. Audacieux.

Menu…

 

Laissez-moi tout de même relever la fraicheur et la saveur des matières premières. Les morceaux de poissons étaient tendres, parfumés, cuisinés dans le respect des saveurs premières. La viande venait comme une cerise délicatement posée. Et les desserts, légers comme il le faut après une telle orgie gustative.

Je ne saurais en dire plus, cela ne servirait à rien. Je vais vous laisser regarder. Ne mange-t-on pas mieux avec les yeux?

L’air de rien…

 

Un article peut-être plus court que celui que j’avais en tête, mais ne dit-on pas que les plus courtes sont souvent les meilleurs?

Je vous transmets l’adresse ci-après. Sachez, à toutes fins utiles, que les réservations sont plus que fortement conseillées (un mois à l’avance si vous souhaitez une date particulière) et peuvent se faire en ligne via le site internet

Chemin de la Xhavée, 23 à 4130 Fontin, Liège, Belgique — 04/225.26.24

je vous renvoie également sur la page Facebook

 

En vous souhaitant une excellente semaine et de futurs plaisirs gustatifs faits de découvertes et de saveurs.

Parole de Pêche 

Archives

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.