Les envies du moment… Shopping!

Pfff...

PFFFF...

Pffffffffffffffffff......

Je sais! Ce n'est pas le moment de faire du shopping! Je sais! La maison arrive bientôt et va falloir serrer le ceinture! JE SAIS! JE SAIS! JE SAIIIIIIIIIIS!

Mais il me reste les rêves, le plaisir de s'imaginer dans un nouvel intérieur, ou arborant une superbe robe... Juste pour s'évader. Gentillement. Et puis, c'est bientôt Noel, il est temps de préparer sa liste d'envies folles! Et puis, ZUT! Je n'ai même pas à me justifier.

 

Mes envies partent dans tous les sens, un peu comme mes émotions en ce moment d'ailleurs (la faute à quoi exactement , ça c'est un beau mystère), donc un tour de shopping virtuel ça fait toujours du bien. Come on!

 

Et là, c'est parti en sucette!

C'est dingue comme lorsque l'on essaie "juste" de regarder des petites choses, oh, pas grand chose, de fil en aiguille et d'idées simples en révélations, on se retrouve avec des coups de coeur inimaginables, impensables et même impayables! Je vous épargne mes folies Givenchy, Balenciaga ou Stella Mccartney... Non mais c'est vrai pourquoi faut-il  qua ça soit les plus grandes marques qui se décident à commencer leurs créations au 34? Zara pourrait pas faire pareil et arrêter ainsi de faire souffrir mon portefeuille à la seule évocation de mes pieds joliment habillés? Hein? Il y a une forme d'injustice (pour ne pas dire le mot qui fâche) lorsqu'on est "hors norme": tout devient inabordable!

Je ne comptais absolument pas m'étendre sur ce genre de propos. Mais, il est vrai que lorsqu'on ne rentre pas dans la case "1m60/1M75 et 50/68 kilo" il faut être savant et même expert pour avoir l'air de quelque chose à moindre coup. Bon j'exagère sans doute un peu (beaucoup). Il n'empêche qu'il ne faut pas chercher bien loin pour creuser des tunnels d'inégalité! 

Et bien voilà, c'est sorti tout droit sans crier gare!

 

 

 

L'impression de ne pas savoir saisir l'instant. La volonté d'en faire toujours plus, de chercher à combler quelque chose, ... Mais quoi? Voilà le nuage bizarre qui saupoudre mes journées d'un oeil capricieux. Ecrire, rêver un peu, fuir de toutes parts ce je ne sais quoi et toucher du bout des doigts ces instants de lâcher prise. Me voilà encore bien morose! Le ciel gris sans doute n'est pas étranger à cette bizarrerie. Je n'attends donc qu'une seule chose: que la magie de Noël m'emporte dans son tourbillon! Je suis certaine que certaines douceurs pourraient contribuer à raviver mon énergie Duracel rarement ébranlable. 

C'est sur cette touche mélancolique que je m'en vais vers d'autres labeurs passionnants (en toute sincérité).

J'en profite donc pour vous rappeler d'aller jeter un oeil (si ce n'est déjà fait), ou de ne pas oublier que ma nouvelle création sera sur les planches dès le 15 décembre. Enfin, je dis: "ma", je devrais plutot et à juste titre dire : "la nouvelle création des Anges Hantés". Et le lien pour voir tout ça? juste ici!

Parole de Peche.    

Archives

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.